01/03/2007

Tate Shio gatame et Juji gatame divers ...

Tate Shio gatame et Juji gatame divers ...

 

Je constate que de nombreux pratiquants utilisent volontiers ces deux immobilisations ; j'aimerais attirer leur attention sur les immobilisations pratiquées en cours communs avec des judokas.

Les immobilisations répertoriées en judo, généralement sous le vocable gatame conviennent parfaitement (si elles sont autorisées par les règlements actuels) pour la compétition de judo mais sont souvent dangereuses à exploiter en jiu-jitsu.

Tate shio gatame ne me semble pas intéressant à pratiquer sauf à le combiner immédiatement avec une double clé aux jambes - mais alors que faire ensuite ? Bien entendu la parade à la plupart des gatame est un atémi direct.

En ce qui concerne les juji gatame, il est possible de les placer sans que l'adversaire puisse quitter (sans dommage) sa position sous la condition nécessaire de placer trois articulations en ligne (épaule, coude, poignet ) à défaut, l'adversaire pourra sortir de la position par une manoeuvre enroulée.

Il n'en reste pas moins que l'utilisation d'un juji gatame correct au sol est uniquement efficace si l'on peut reprendre la position debout et dans la plupart des cas ce ne sera pas possible sans détruire le tendon brachial de l'adversaire.

 Il faut donc être prudent à l'entraînement comme en dehors...

 

17:02 Écrit par Xian (Kyoshi Nihon Jitsu) dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : jutsu, judo, jitsu |  Facebook |

Commentaires

Perso je trouve que tate shio gatame est une immobilisation où l'on peut contrôler son adversaire efficacement en faisant pression sur son épaule. Et si l'on si prend bien on peut même étrangler son adversaire en saisissant un des revers. Et au niveau des jambes ou plutôt des pieds on peut avoir aussi un bon contrôle soit en maintenant les jambes de l'adversaire au dessus du tapis ou soit en crochetant ses pieds sous les fessiers de l'adversaire.

Écrit par : Philippe | 07/01/2010

Les commentaires sont fermés.