18/06/2006

Bribes de pas dans l'art martial ...

Georges Hébert   Georges Leroy   Moshe Feldenkrais   Minoru Mochizuki une ligne continue de Maîtres à penser le corps, à concevoir le geste, à réfléchir à la santé et à la réparation de la mécanique corporelle. D’eux j’ai tiré des enseignements, d’eux j’ai organisé mes cours de gestuelles Budoki Goshin Jitsu, pour eux, je viens de décider de reprendre possession de mon corps.

 

Le hasard d’une blessure à la main a retardé mon incorporation comme élève officier de Marine, l’administration joyeusement m’a confié une mission étonnante puisqu’il était trop tard pour rejoindre ... Vous remplacerez le maître d’armes dont la cuisse vient d’être perforée lors d’un assaut au fleuret...Vous enseignerez la gymnastique et prendrez soin de la bonne forme des candidats forces spéciales ... Je suis donc entré dans le monde étrange des « martials artists », judo, close-combat, brevet commando...

 

J’avais dix-huit ans, j’étais en route pour la domination du monde ... grandes manœuvres Otan Renard Gris à Vogelzang, félicitations et décorations par un Henri Spaak rondouillard et un Baudouin premier très étonné d’être aussi un chef de guerre. Kamina. Kolhwézi. Le Mercator...un voilier magnifique (on ne va pas dire que c’est un sabot, le commandant Ghijs redeviendrait aussi rouge que quand il criait la manœuvre). Retour à Ostende... Grandes vacances avant l’école navale, un podium, une bimbo en pyjama, l’anecdote a été racontée deux cents fois, ma rencontre avec Georges Leroy et des personnages fabuleux. Geesink, Feldenkraïs, Mikonosuke Kawaishi, Henri Plée, et d’autres, chercheurs infatigables Jean Zin, François Van Haesendonck, Barzin, Naessens, Thielemans, André Jean... les premiers dojos « sérieux », Jon kai, et Lange Leemstraat à Anvers ...Judo, Jiu-jitsu, Aïkido, la conquête d’une gestuelle martiale pour devenir paisible...

 

De cette formation aux arts martiaux, à cette époque, je garderai cette conception orientale de l’efficacité dans la beauté du geste et inversement, la notion d’harmonie utilisant l’énergie minimale, la courbe, la spirale, l’approche indirecte.

17:02 Écrit par Xian (Kyoshi Nihon Jitsu) | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Chuuutttttttt Chuutttttttttttt, pour le sabot... ;-)

Bisous

Écrit par : Barnabée | 18/06/2006

Les commentaires sont fermés.