06/06/2006

Les mots

 

des mots, des mots, encore des mots, vides de sens, dénués de fondement, des mots parce que l’ère est à la com.

 

La vie stérilisée par les mots ! de tous côtés, des élections, des lois, des donneurs de leçons pour zombies. ... L’époque est aux marches parrainées, blanches ou à calicots faussement revanchards, salauds de patrons ! quand il faut crier putains d’états !

 

Les choses changent, ... le monde évolue... Henri judoka se voulait héros, Bonnisseur de la bath, épervier, au pire captain Silver à la jambe de bois et yo ho, sur le coffre du mort... Hervé Henri de Hersault à l’âme de Marc Saint Clair s’épuise à chercher un chemin droit dans ce monde torve. L’histoire avortée de l’explosion atomique au cœur du Pacifique est relayée par l’histoire vraie d’un gourou iranien, encore un qui a vu dieu, pour finir, il ne va plus rester que vous et moi à ne l’avoir pas vu, pas même aperçu.

 

Des mots... les blocs-notes de Xian, des mots, le forum Vivre libre, des mots, le forum Grain de sel, des mots, le forum des Liaisons utiles, des mots, le forum Jiu-Jitsu, des mots, des mots, des verbes, termes, vocables, expressions, syllabes, paroles....

Paroles paroles paraboles élocution langage, la dépêche qui vous rejoindra tous les prochains samedis : des lettres accoquinées, accoudées les unes aux autres.

Et pourtant, besoin de mots, besoin d’écrire besoin d’être lu, cette dépêche se remplit de ces petits supports illusoires auxquels chacun sera tenté d'accoler ses propres idées, son conditionnement, ses conceptions.

Ici et maintenant devait être le titre de la chronique Jiu-jitsu de Xian de juin, ... ici et maintenant , l’expression fut à propos du tanto parce qu’un moment de défaillance, de perturbation, de doute peut-être a envahi le héros, et son auteur ...

 

Le doute, non, autre chose ... cette perception ...

Sentir que tout ce que notre intelligence croit comprendre, n'est qu'illusion tant est faible notre compréhension. L'image que nous nous faisons de la réalité est abstraite et subjective. Tout étant illusion, il n'existe rien.

 

Refuser d'employer les mots qui définissent les choses puisque celles-ci n'existent pas ? Les mots ne suscitent que la confusion.

 

Essayer d'exprimer les choses comme on les voit. Allons donc, comment définir un ciel nuageux sans vocable approprié.

Le contact direct avec la réalité, le secret de l’humanité serait-il là ?

"Ne raisonne pas - Agis".

 

 

 

16:12 Écrit par Xian (Kyoshi Nihon Jitsu) | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Les mots ne suscitent que la confusion On peut les voir comme des outils aussi.
Outils précieux, tant qu'ils ne sont pas des prisons.
Bises à toi

Écrit par : Barnabée | 03/07/2006

Rendre à César Rendre est un grand mot, je les garde précieusement, mais je les fais partager :

"Les mots ? Ils commencent bien avant d’être écrits puis on les imagine sur les lèvres de l'autre, et ces émotions au travers des doigts sur les touches, fraîcheur question jeu , puis lentement sur le cœur, pleins d’incertitude. Comme ils sont forts ils semblent sonner juste, les premiers mots ! On s'en gave, mais ce ne sont encore que des mots... après arrivent des émotions... faut-il se laisser envahir ?"

Écrit par : Barnabée | 08/07/2006

Les commentaires sont fermés.