02/05/2006

Pas de tir ...

Ce n’est pas la première fois que l’on fera des essais de tir. L’ingénieur en chef et le responsable des prévisions météorologiques gardent les yeux fixés sur les cadrans et les compteurs. Le danger peut venir d'une rafale ou d'un tourbillon inattendus qui, en perturbant les basses couches d'air, fausseraient la trajectoire du missile.

H moins huit entend-on dans un haut-parleur.

 

Le colonel et l’homme vêtu d’un blouson de cuir se regardent. Ils sourient. L’un et l’autre se prénomment Henri, ici, à la base, on les appelle H, indifféremment, de sorte que l’on ne sait pas toujours de qui l’on parle.

 

Henri pensa que la percée libératrice de l'esprit qui aurait pu être un renversement quasi planétaire de l'ordre  réflexion – puissance -désir et de la violence qu'animait toute une mythologie archaïque,  a sombré plusieurs fois  dans le retour à l'ordre plus rigoureux, l’enfermement des sociétés humaines dans le champ clos des haines et des passions destructrices.

05:56 Écrit par Xian (Kyoshi Nihon Jitsu) | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.