13/09/2005

On peut lire que ...

Il faut savoir que Hwang-shinkon fut un grand stratège de l’époque féodale, il écrivit un livre prônant que « dans la souplesse est la force ». Celui-ci a eu un grand rayonnement au Japon.

 

On pouvait lire dans le numéro d’avril 76un article de JJ Voisin : Ju-Jitsu, le judo musclé... qui commençait assez mal avec une photo de couverture d’une ude garami contre un agresseur armé d’un couteau à belle longue lame...

 

On trouvera dans les sites « jiu-jitsu » cités ci-contre ou dans les écrits de Xian le pourquoi on ne doit pas utiliser ude garami et pourquoi le judo n’est pas le sou-jiu-jitsu et inversément.

 

On peut lire dans « La Colo » ...

Le battant claque contre le mur. Il s'effondre par terre. Un grand noir dégingandé lui plonge dessus.

Dans le lit la fille effrayée roule sur elle-même. Nue, elle atterrit sur la moquette, le capitaine Vigor boule à droite du lit. Quand son mouvement s'arrête, face à cette fille nue qui tient un énorme P38, l'âme du dojo le pénètre.

 

La Colo, un fort bel ouvrage disponible sur commande ou en lecture »blog » chez

http://www.20six.fr/henrilauteur

 

 

 


12:27 Écrit par Xian (Kyoshi Nihon Jitsu) | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.