02/05/2005

Deux mai

J’ai repris un porto, boisson inhabituelle pour un jeune, ici. Attention de ne pas me faire remarquer. J’ai tenté de m’abstraire un peu, j’y suis parvenu en regardant passer de jolies robes, hier, ma soirée a été profitable et d’ailleurs ma matinée aussi.

Le Congo ex-belge s’appelle désormais le Zaïre, Jackie Bouvier ex Kennedy est en couverture des magazines de la semaine, en Irlande, un soldat anglais est assassiné.

 

Je n’aimerais pas devoir remplir une mission en Irlande. Je me demande si je vais être capable d’effectuer celle-ci. Etre, ne fut-ce qu’un instant, le compagnon d’un célèbre marin est tout de même un honneur et un challenge. Pourquoi ai-je été choisi ?

 

Pas de panique, dans trois ou quatre jours, je serai à Toulon, dans le sous-marin nucléaire Euridyce. Après je rencontrerai Boursin, le PDG de Sogetrav qui doit me permettre d’entrer incognito en Afrique centrale.

 

Je suis ici, j’attends, un nouveau contact.

 

Deux tables plus loin, le même recruteur, moins de candidats que chez celui d’hier à Marseille. Engagez-vous, rengagez-vous, je pense à Lartéguy et j’imagine le flamboyant Boisfeuras. Des jeunes blousons noirs croates passent chevauchant des pétrolettes invraisemblables. J’en rencontrerai ce soir. Ce pays est devenu terrible avec sa violence sous-jacente, cet impitoyable " struggle for life ". " For life " bien que le plus souvent ce soit " pour ma mobylette " ou " pour offrir le bal du samedi soir à Mouriane " ou " pour payer une vie décente à mes parents albanais immigrés de rien pour rien "!

La vie, ici, n’est pas distincte de la violence. Elle est violence.

Parfois on ne sait pas au juste de quel côté de la barrière se trouve celui qui vous parle.

 

Rovinj pourtant se pare de touristes, des Allemands pour la plupart. La mafia locale comme les loubards ne s’y frottent que rarement, d’abord, les allemands sont jeunes et costauds ensuite, ils ont toujours raison aux yeux de la police locale qui sait que ces aryens-là apportent quantité de marks.

 

J’attends.

 

Le temps semble long quand on attend. Mon contact devrait me permettre de rencontrer un Bulgare qui avait passé un trimestre en France et qui aimerait « raconter » certaines histoires.

 

Intox ?


16:28 Écrit par Xian (Kyoshi Nihon Jitsu) | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.