22/04/2005

Effet d'annonce

L’annonce était claire : On trouvera la chronique de Xian en exclusivité chez

http://www.lejujitsu.net/

 

Cet endroit est donc désormais réservé au feuilleton qui aurait pu s’intituler Henri, nouveau judoka, bien entendu, il n’en est rien ...

 

Un Henri que l’on connaît a traîné ses bottes du côté de la mer Méditerranée, il avait déjà l’air fort bien instruit en techniques de combat, certains disent qu’on lui a vu porter le nom de Francis Caplan ou Coplan dont parle par ailleurs un certain Monsieur Paul.

Comment est née cette aventure ? Ou plutôt, comment se fait-il que l’on relate ici cette aventure : la réponse est simpliste, certains, chez Boris, ont affirmé qu’Henri était un espion. Un espion ne peut accepter de déjeuner chaque midi chez Boris, qui plus est quand on sait que ce restaurant syldave est un repaire d’anarchistes et de comploteurs de tout poil. Un espion digne de ce nom ne fréquente que des établissements chics et ne confie sa biographie qu’à des auteurs confirmés. Fleming ou Xian par exemple.

 

C’est sous le nom de Hervé de Hersault que certains d’entre vous me connaissent, du temps où j’étais l’amant béni de Geneviève Manceron qui signait alors virilement Bruno Bax.

 

Geneviève et moi sommes restés ensemble quinze ans, le temps qu’elle s’aperçoive qu’Hervé n’était qu’un pseudonyme parmi d’autres ; fils probable de Charles Vigor, H H d’initiales, je ne pouvait être que celui que l’on nommera plus tard Monsieur Henri.

 

Henri Hector, capitaine de vaisseau.

 

Entre Marc Saint Clair (Ernie Clerk) et Ludovic Martel (Michel Averlant), voici les détails d’une mission remplie par H.H

 

 

La mission commença le premier mai 1970 au Cintra à Marseille.

( à suivre...)

(suite le premier mai 2005 ici même)


06:13 Écrit par Xian (Kyoshi Nihon Jitsu) | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.